FreeRabbit

banner04

Je me suis intéressé de plus a mon Karotz sous OpenKarotz qui malheureusement depuis un certain temps n’évolue plus. Il est  connecté en Wifi a mon réseau domestique et géré automatiquement via ma domotique avec des  différents scènes et modules virtuels. Comme tous le monde le sais le fonctionnement n’est pas stable et je rencontre beaucoup de « ratés ». Je me suis baladé un peu sur le web à la recherche d’une solution alternative en attendant une mise à jours d’OpenKarotz.

Je suis tombé par hasard sur le site FreeRabbits.nl une belle alternative a OpenKarotz qui nous permet en prime faire tourner les deux système en même temps. Que demander de mieux 😉

FreeRabbits OS est un nouveau système d’exploitation pour votre Karotz. Il se base sur la dernière version du  Root-filesystem de Violet/Mindscape (les créateurs de Karotz), la version 12.07.19.00. Le système de fichiers est plus flexible et plus facile à installer. Fonctionnalités et des mises à jour. Voici la liste des évolutions :

  • Intègre une nouvelle version de BusyBox (actuellement la dernière version depuis 2015).
  • Un serveur SSH est inclus (Dropbear).
  • Les serveurs Web (http), Telnet et FTP sont activés par défaut. Vous pouvez utiliser votre navigateur, un client Windows Telnet ou encore WinSCP pour vous connecter à votre Karotz.
  • Le fichier /etc/password n’est plus en lecture seule, vous pouvez donc ajouter des utilisateurs ou changer de mot de passe.
  • Le fichier /etc/inetd.conf n’est plus en lecture seule, vous pouvez donc ajouter des services Internet. Vous pouvez également désactiver des services tels que Telnet ou FTP.
  • Le fichier /etc/inittab n’est plus en lecture seule.
  • Nous utilisons nos propres scripts de connexion (bash) pour nous connecter au réseau en WIFI ou via Ethernet, sans aucune dépendance avec d’autres scripts.
  • La procédure d’installation ne nécessite un retour aux paramètres usine de votre Karotz qu’une seule fois.
  • Le système inclus par défaut des fonctionnalités supplémentaires qui peuvent être installés en un clic de souris depuis votre navigateur Web. Actuellement, 3 options vous sont proposés : l’installation d’OpenKarotz (en plus de Free Rabbits OS), l’activation du serveur Dropbear SSH et et l’installation de FreeRabbits TimeButton pour utiliser l’applet TimeButton.
  • Nous avons supprimé les dépendances avec les serveurs Violet/Mindscape qui n’existent plus.
  • Le syslog est activé par défaut.

Installation

Préparation de la clé USB

  1. Rendez-vous à http://www.freerabbits.nl/fros/
    page_telechargement_freerabbits
  2. Remplier le formulaire en bas de pages (bien choisir la connexion, WiFi ou Ethernet)
    tableau_freerabbits
  3. Lancer le téléchargement
  4. Formater une clé USB en FAT32
  5. De-zipper l’archive sur votre clé

Préparation de votre lapin

Il est important de restaurer préalablement votre rangeur avec les paramètre d’usine

rabbitkey

  1. Éteindre le lapin avec la molette
  2. Allumer avec la molette tout en maintenant le bouton entre ses oreilles
  3. Attendre qu’il arête de clignoter rouge et devienne rouge fixe
  4. Lâcher le bouton
  5. Attendre qu’il devienne de couleurs cyan
  6. Éteindre avec la molette

Installation de nouveau système

  1. Insérer votre clé USB préalablement préparée
  2. Allumer le lapin avec la molette
  3. Attendre le redémarrage
  4. Si votre rongeur clignote en vert votre nouveau système est opérationnel.

Votre lapin est opérationnel.

Installation de TimeButton

Installez l’application TimeButton sur votre Karotz, appuyez sur le bouton sur sa tête et commencez à explorer le nouveau monde de votre Karotz!

timebutton-images

Il suffit d’aller à http://adresse-ip-de-votre-karotz/install (après l’installation) et cliquer sur installer TimeButton:

timebuttonfin

 

Installation d’OpenKarotz

Il suffit d’aller à http://adresse-ip-de-votre-karotz/install (après l’installation) et cliquer sur Install:

oopenkarotz

openkarotzfin

Vous pouvez utiliser OpenKarotz en se connectons en HTTP:

L’API OpenKarotz permet de piloter le Lapin via des requêtes HTTP.

Toute les commandes seront du type:
http://<adresse IP du lapin>/cgi-bin/commande?parametre=valeur

Exemples :

http://<adresse IP du lapin>/cgi-bin/clear_cache?id=1d0dcd … e96ee76007

http://<adresse IP du lapin>/cgi-bin/tts?voice=alice&text=je suis un lapin libre&nocache=0&mute=1

Les informations sont retournées au format JSON, elle contiennent toujours la valeur return. Si return vaut 0 la commande c’est bien passée, sinon il y a eu une erreur.

Exemples :

{« color »: »00FF00″, »pulse_color »: »000000″, »pulse »: »0″, »no_memory »: »0, »return »: »0″}
{« return »: »1″, »msg: », »Unable to find file in cache »}
Vous pouvez trouver des exemples d’utilisation de l’API en vous connectant en HTTP sur votre lapin.

 

Si vous avez des questions n’hésitez pas de les poser ici 😉

 

Une réflexion au sujet de « FreeRabbit »

  1. Ping : Les actualités de la semaine du 19/11 au 26/11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *